Évaluez cet article
(1 Vote)

Environnement

En marche vers les greens verts

Le sommet de Copenhague, n'a peut-être pas été un succès,les efforts de la Fédération Françaisede Golf (FFGolf) pour redresser l'image polluante des golfs ne sont sans doute pas assez visiblesmais une action de longue haleine s'est mise en route au Golf du Château de Misery,dans le sud de l'Yonne. Le label "golf écolo" est né à la suite de longues discussions.Las d'entendre ou de voir sur les médias qu'un golf de 18 trous dépense autant d'eauqu'une ville de 20 000 à 30 000 habitants ou qu'un golf pollue plus que 1000 hectares de terre cultivée, quelques responsables de golfs récents ont recherché les moyens d'améliorer l'image de participation au développement durable nécessaire au golf au moment où ce sport se popularise (et non se démocratise), en étant accessible financièrement à de plus petits budgets. Le label "golf écolo" qui cherche sa reconnaissance auprès du Ministère de l'environnement et de la FFGolf sera accordé aux golfs qui en feront la demande et répondront, dans un premier temps à 3 des 6 critères "phife +p" suivants : Ni pesticide, ni herbicide, ni insecticide, ni fongicide, ni engrais chimique + récupération de l'eau de pluie. Au bout de 2 ans, le club devra passer à 4 critères; au bout de 3 ans il devra passer à 5 critères. Les conditions de vérifications ne sont pas encore arrêtées par les responsables qui sont en charge de parcours dits rustiques. Et comme pour toute innovation, les encouragements et les critiques négatives ne se font pas attendre.

Michel Barda

contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Haut de la page